Aux origines de l’Étiopathie

vincent-mathos-etiopathe-paris-caen

Crée en France par Christian TREDANIEL au début des années soixante, l’Etiopathie revisite certaines des techniques utilisées par les ostéopathes et les chiropracteurs.Il s’agit d’ une nouvelle méthode d’analyse des pathologies, permettant d’atteindre un niveau de précision et de pertinence jusqu’à présent inédit dans l’établissement des diagnostics.

Les diagnostics classiques s’attachent à la partie du corps où siège la souffrance, le trouble, l’invalidité. Une batterie d’examens complémentaires permettent d’établir très précisément l’état des lésions. Mais ces diagnostics restent attachés à cette seule partie, ce pourquoi la médecine est subdivisée en spécialités et ceux qui l’exercent se cantonnent de plus en plus (on manque de généralistes !) à une seule spécialité, à un seul secteur du fonctionnement du corps humain : gastro-entérologue pour l’appareil digestif, cardiologue pour le cœur et la circulation sanguine, pneumologue, rhumatologue, ORL etc. : c’est ce que l’on appelle une approche analytique du corps humain.

Le diagnostic étiopathique, quant à lui, va au-delà de la seule partie atteinte et permet d’identifier l’origine de la perturbation et de comprendre ce qui l’a causée.

Cette analyse causale est possible parce que le corps humain est cette fois appréhendé et étudié comme un ensemble de systèmes en interaction permanente, à la fois entre eux et avec le milieu qui les entoure. C’est ce qu’on appelle l’approche systémique du corps humain.

C’est sur cette approche qu’a été élaborée la méthode étiopathique, méthode qui permet entre autres d’appliquer la cybernétique à la physiologie humaine. C’est sur elle que se fonde la formation rigoureuse et particulièrement originale que reçoivent les étiopathes. C’est elle, enfin, qui permet à l’étiopathe d’identifier l’origine des symptômes, et dans une majorité de cas, car les pathologies provocant des atteintes irréversibles sont heureusement rares, d’appliquer le geste pertinent qui supprimera leur cause.

L’étiopathe est formé durant 6 ans dans une des quatre facultés françaises, ayant une unité de programmes et toutes régies par les mêmes instances. Les principes fondamentaux, la méthode d’analyse, propres à sa discipline, le guident vers les causes des symptômes présentés par les patients.

vincent-mathos-etiopathe-paris-caen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s